Hé bé, vous étiez où les copains???

Publié le par TOF

Encore un week-end bien chargé.

Samedi soir avait lieu la rando VTT nocturne de Séméac (pour le Téléthon). Nous ne sommes que 2 au rdv, Manu28 et ma pomme, ben où êtes-vous les copains??? Il y a aussi 3 représentants de nos amis de l' ASCA Bike. 20h00 le départ est donné en direction d' Aureilhan. Le thermomètre flirte avec le 0. Ça part à fond, histoire de se réchauffer. Nos amis orange ne tiennent pas la cadence, nous ne les reverrons plus... Non je plaisante, Seb crève avec son Fat, mais heureusement il avait dans son Camelbac une chambre de secours... le souci c' est que c' était une 24 pouces, oups! Il la monte quand même, mais ça ne le fera pas, l' abandon est inévitable. Nous nous retrouverons sous le chapiteau à l' arrivée pour partager un p'tit vin chaud. La randonnée est sympa, mais très roulante, au bout de 30 mins, c'est déjà le ravito. Bananes, bonbons Haribo, coca... et surtout du vin chaud, MUMMMMMM. Nous repartons à bon rythme vers Sarrouilles, le terrain est bien boueux et bien glissant. La descente du bois de Labarthe est très joueuse. A l' arrivée le compteur affiche 18Km, D+300 bouclé en 1h00.

Nous apprécierons le casse croute offert par Séméac ainsi qu'un bon verre de vin chaud (...et même 2!). Merci aux organisateurs et aux signaleurs, c' était bien cold...heu cool!!!

Dimanche matin rebelote, le patron était chaud pour faire un p'tit tour, mais dur dur de le tirer de la couette, on essaiera de le décider par téléphone, pas moyen, il préfèrera regarder téléfoot bien au chaud. Nous voilà reparti, toujours à 2 avec Manu28 pour aller mettre nos gommes dans la neige via le Pic du Jer, ben où êtes-vous les copains??? Il fait -6, brrrrrr, ça pique. Après quelques tours de pédales, ça va bien, la température corporelle prend le dessus sur l'air frais, mais les doigts et les pieds ont du mal à se réchauffer. Nous montons par le pigeonnier. Nous trouvons vite la neige, mais nos pneus accrochent plutôt bien, c'est surprenant, et très cool. Juste avant la gare supérieure la neige est plus épaisse, mais ça tient toujours, et ce jusqu'en haut. Au sommet p'tite pause photos et selfie oblige, nos montagnes sont magnifiques. Avant de redescendre nous rencontrons Laurence et son mari Philippe, qui sont montés en mode trail. Pour la descente, la prudence est requise, le sol croustille sous nos gommes, mais ça passe (avec prudence certes!), nous suivrons la piste bleu. Nos doigts sont un peu tétanisés par le froid, il est temps d' arriver. Nous ne perdons pas trop de temps pour recharger les bicyclettes et rentrer sur Odos où nous attend un p'tit Cacolac bien mérité.

Voilà voilou, c' est tout pour ce soir.

Passez une bonne semaine à tous & à toutes

@+

TOF

 

 

Hé bé, vous étiez où les copains???
Nous avons retrouvé Vlad, et les siens ;)

Nous avons retrouvé Vlad, et les siens ;)

Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???
Hé bé, vous étiez où les copains???

Commenter cet article

jose 04/12/2017 20:45

bsr
Bin il a raison david, les skis il faut les farter.
Donc on a farté les skis.
A bientot josé

David 04/12/2017 19:35

On était oú ?
Bin on fartait les skis, bien sûr !!
Et l’asca Ils n’avaient pas emmené Marion ??

seb 05/12/2017 10:13

Mais non, Marion elle est en plein rattrapage de bon films de cinéma !!!